Apprendre à respecter le vivant

1 - Je retiens

Comment respecter le vivant ?

Tous les êtres vivants, qu’il s’agisse d’animaux, de végétaux ou de champignons, naissent, grandissent et se développent, se reproduisent, vieillissent et meurent.

Pour respecter les êtres vivants, on doit  respecter l’environnement dans lequel ils vivent pour qu’ils trouvent la nourriture et l’eau nécessaires à leur développement.

Apprendre à ne pas gaspiller l’eau

L’eau est vitale pour tous les êtres vivants.

Dans le monde, un être humain sur cinq n’a pas accès à l’eau potable. C’est surtout dans les pays pauvres que l’accès à l’eau potable n’est pas assuré.

Chacun peut économiser l’eau :

fermer le robinet lors du brossage des dents évite le gaspillage de 10 litres d’eau à chaque brossage ;

prendre  une douche utilise 40 litres d’eau, et un bain 120 litres. En prenant une douche au lieu d’un bain, on économise 80 litres d’eau ;

récupérer de l’eau de pluie pour arroser évite de dépenser de l’eau du robinet et ne coûte rien.

Apprendre à  protéger un milieu particulier : la forêt

S’il n’y avait pas de forêt, il ne pleuvrait pas. En été, chaque jour, plus de 20 mille litres d’eau s’évaporent d’un hectare de forêt.

Voici un certain nombre de points à respecter :

ne pas couper les jeunes arbres, et surtout ne pas couper leur cime,

ne pas planter de pointe dans l’écorce,

ne pas entourer les troncs de fil de fer (le fil de fer « étrangle » l’arbre),

ne pas arracher de branches,

laisser les feuilles mortes, elles ont besoin de temps pour se décomposer,

ne jamais allumer de feu,

ramasser les sacs ou les papiers qui traînent et les jeter dans une poubelle,

éviter de hurler : des animaux vivent dans les forêts !

Respecter les espèces protégées

Certaines espèces végétales peuvent disparaître à cause de l’utilisation de désherbants en agriculture, ou à cause de la cueillette…

Dans plusieurs régions de France  ou sur l’ensemble du territoire français, il existe des fleurs, par exemple, que l’on ne doit pas ramasser  au cours de ses promenades : l’orchidée sauvage, le lys martagon, l’edelweiss...

Il existe aussi des espèces animales qui sont en danger et protégées.

 

Auteurs et illustrateurs