On nous a toujours dit que pour réussir, il fallait passer par le BAC. Pourtant, nous découvrons que le CAP peut également délivrer une clé d’or vers l’emploi digne.

Zoom sur le positionnement du CAP sur le marché de l’emploi

Ces dernières années, le CAP a gagné en respect et en reconnaissance. Il ne s’agit plus d’une simple option pour ceux qui souhaitent éviter le BAC mais d’une véritable formation professionnelle qui peut potentiellement mener à un emploi stable et respecté. C’est d’ailleurs le choix d’une petite proportion de jeunes chaque année en France. En effet, le CAP couvre une grande variété de domaines, des métiers d’art à ceux de l’artisanat en passant par l’hôtellerie et la restauration.

CAP, une formation professionnelle encensée par les recruteurs

De plus en plus de recruteurs valorisent le CAP pour son aspect pratique. A l’inverse des études typiquement universitaires, le CAP se concentre sur l’acquisition de compétences ciblées et utiles dans le monde du travail. Les titulaires d’un CAP sont souvent perçus comme plus aptes à s’adapter aux exigences du marché du travail que leurs homologues ayant suivi une formation théorique. Un point plus qu’appréciable dans une conjoncture économique où la flexibilité est de rigueur.

CAP, un diplôme qui renverse nos préjugés : Témoignages de réussites.

De nombreuses histoires de réussite illustrent parfaitement la valeur du CAP. Prenez l’exemple de Sophie, une jeune titulaire d’un CAP en boulangerie qui, après quelques années d’expérience, a ouvert sa propre boulangerie et embauche aujourd’hui une équipe de six personnes. Ou encore Sébastien, qui après son CAP ébénisterie, a remporté le concours du meilleur ouvrier de France dans sa catégorie.

Finalement le CAP ne serait-il pas une alternative viable aux études traditionnelles ? C’est une option pratique qui mérite d’être envisagée par tous, que vous soyez attirés par les métiers manuels ou cherchez simplement un parcours différent. Le CAP n’est en aucun cas une voie de garage, mais bel et bien une chance de réaliser ses ambitions professionnelles.

Selon une étude de la Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) en 2016, environ 70% des titulaires d’un CAP trouvent un emploi 3 ans après leur sortie de formation. Alors que le taux d’emploi des non-diplômés était de 39% la même année. Définitivement, le CAP constitue un ticket gagnant vers l’emploi.