Parcoursup 2023 : entre satisfaction et déception pour les lycéens, le point sur la situation

Les résultats de Parcoursup 2023 sont tombés, et si certains lycéens ont vu leur vœu favori accepté, d’autres ont plutôt eu une mauvaise surprise. Les lycéens doivent désormais attendre l’évolution de leur position sur les listes d’attente pour savoir s’ils auront une place dans la formation de leur choix.

Les heureux élus

Parmi les plus de 917 000 candidats, certains ont eu la chance de voir tous leurs vœux acceptés, comme Marguerite et Enzo. Ce dernier a été accepté en IUT à Paris, une formation qu’il convoitait, et affirme être “surpris d’avoir été pris tout de suite”. Il se sent désormais plus motivé pour le grand oral et l’épreuve de philo qui l’attendent le 14 juin. Globalement, 82,2% des lycéens néo-bacheliers pourront accepter une proposition lors de cette phase d’admission principale, un chiffre qui grimpe à 87,8% pour ceux issus de la filière générale.

Les déçus de Parcoursup

D’autres lycéens n’ont pas eu autant de chance, comme Marina, qui s’est vue refuser ses vœux préférés malgré des notes de spécialités très élevées, à 18 et 19. “Le système n’est pas juste pour tous”, déplore-t-elle, soulignant que l’école constitue pour elle un tremplin vers un meilleur avenir. Guy-Eunice, quant à elle, est en liste d’attente pour sept de ses vœux en formation de sciences politiques et en communication et avoue être déçue. “Ma famille m’a remonté le moral”, reconnaît-elle, mais ajoutant “J’ai l’impression de ne pas avoir assez de valeur en tant qu’étudiante”.

D’autres lycéens se retrouvent également en liste d’attente pour tous leurs vœux, comme Quentin qui espère intégrer une licence de droit, et Chaïma qui vise une licence de cinéma. Cette dernière avoue ne pas avoir “trop d’espoir” en voyant sa position dans les listes et les places limitées disponibles.

Désormais, les lycéens en attente devront patienter et suivre l’évolution de leur position sur les listes d’attente, selon les choix des candidats mieux classés. Chaque année, Parcoursup apporte son lot d’émotions et de rebondissements pour les lycéens, qui n’ont d’autre choix que de s’adapter et de garder espoir pour la suite de leur parcours.

parcoursup

Les conseils pour gérer l’attente et les listes d’attente

Face aux déceptions et aux incertitudes, il est important pour les lycéens d’apprendre à gérer leur stress et leur attente. Pour cela, il est conseillé de discuter avec leurs proches de leur ressenti et de ne pas hésiter à solliciter l’aide des conseillers d’orientation de leur établissement. Par ailleurs, il est essentiel de garder en tête que des solutions existent en cas de refus ou d’absence de proposition, comme la phase complémentaire de Parcoursup ou les réorientations possibles en cours d’études supérieures.

Les alternatives à Parcoursup et les opportunités à venir

Il est également important de souligner que Parcoursup n’est pas la seule voie pour intégrer un cursus post-bac. En effet, de nombreuses écoles privées ou formations en alternance ne passent pas par la plateforme pour leurs admissions. Les lycéens doivent donc rester attentifs aux opportunités qui se présentent en parallèle et explorer d’autres pistes pour poursuivre leurs études. Il est également possible de tenter sa chance en candidatant à des formations en cours d’année, lorsqu’il y a des désistements de dernière minute.

L’importance d’adapter son parcours et de rester positif

Enfin, il est fondamental pour les lycéens de rester positifs et de ne pas se décourager face aux aléas de Parcoursup. Une réorientation est souvent possible au cours des études supérieures, et il est important de se rappeler que le parcours initial n’est pas forcément déterminant pour la suite de sa vie professionnelle. Les lycéens doivent donc s’adapter aux réponses reçues et envisager des alternatives, quitte à revoir certains de leurs choix initiaux.

Notre avis

Nous pensons qu’il est primordial que les lycéens prennent en compte les conseils et stratégies évoqués ci-dessus pour affronter les résultats de Parcoursup. Bien que la déception puisse être grande, il est essentiel de garder à l’esprit que Parcoursup n’est pas une fin en soi et qu’il existe de nombreuses alternatives pour rebondir et poursuivre son parcours éducatif. Nous encourageons vivement les lycéens à rester positifs, à s’adapter et à être proactifs dans la recherche d’autres opportunités. La réussite et l’épanouissement passent souvent par la capacité à s’adapter et à persévérer malgré les obstacles rencontrés.

À retenir – Parcoursup 2023 : entre satisfaction et déception pour les lycéens, le point sur la situation

Gérer son stress et son attente en discutant avec ses proches et en sollicitant l’aide des professionnels de l’orientation.

Explorer les alternatives à Parcoursup, comme les écoles privées, les formations en alternance ou les admissions hors plateforme.

Rester positif et envisager des réorientations ou des choix alternatifs en fonction des réponses reçues.

S’adapter aux résultats et rester ouvert aux opportunités pour réussir son parcours post-bac.

Conclusion

Face aux incertitudes et aux déceptions liées à Parcoursup, il est crucial pour les lycéens de rester positifs, de s’adapter à la situation et d’explorer toutes les opportunités qui s’offrent à eux. Le parcours initial n’est pas forcément déterminant pour la suite, et il est souvent possible de se réorienter en cours d’études. L’essentiel est de persévérer et de demeurer proactif dans la recherche de solutions pour réussir son parcours éducatif et, in fine, sa vie professionnelle.