Savoir observer, tenir un cahier d’expériences

1 - Je retiens

Les questions qu’on se pose doivent être écrites sur un cahier .

Ce sera le début de la partie de l’étude. On doit observer, noter ses remarques.

Pour  ce faire, nous allons prendre un cahier plutôt grand format (ou un classeur).

En titre, on porte le thème de la question posée.

On ajoute les questions qui en découlent, les remarques, sur la page de gauche (ou une page informatique).

Les thèmes abordés peuvent faire partie de la liste indiquée par les textes officiels.

Sur la page de droite, on écrira les résultats des expériences menées ainsi que la conclusion qui peut être faite. Ces écrits pourront s’enrichir au fur et à mesure.

Quel est son contenu ?

Le titre du thème tout d’abord : il situe le domaine de réflexion.

La date du jour sera portée à chaque intervention sur le cahier.

On indique ensuite ce qu’on en pense, en donnant des explications possibles.

On fabrique des tableaux dans lesquels on va mettre les données relevées.

On ajoute les dessins faits, des photos, des observations, des remarques… enfin, tout ce qui aide à comprendre.

La page de droite

Pour la connaissance abordée, on trouvera dans cette page les remarques validées par une autorité officielle et par l’observation de photos et de schémas explicatifs.

Dans les manuels, c’est ce qui correspond à « Faisons le point. » : c’est la notion à connaître.

La forme

Comme dit ci-dessus, cela peut-être un cahier grand format ou bien un espace dans l’ordinateur dans lequel on va ranger soigneusement les fichiers.

 

Auteurs et illustrateurs