Ecrire un dialogue

1 - Je retiens

Le dialogue

Le dialogue est une succession de prises de parole entre deux ou plusieurs personnages.

Le dialogue direct

On parle de dialogue direct lorsque les paroles des personnages sont directement écrites exactement comme elles ont été dites.

Pour écrire un dialogue direct, il faut respecter un certain nombre de marques :

un verbe et deux points qui annoncent le dialogue,

l’ouverture des guillemets qui signale le début de l’échange,

les tirets qui indiquent le changement d’interlocuteur,

la ponctuation qui donne l’intonation,

et la fermeture des guillemets qui marque la fin de l’échange.

 L’identification des interlocuteurs

Quand le dialogue direct est court, on ne désigne pas les interlocuteurs : on devine le personnage qui parle grâce au contexte.

Quand le dialogue direct est long ou bien quand il y a de nombreux interlocuteurs, on nomme les interlocuteurs pour aider le lecteur à savoir qui parle.

Dans ce cas, après chaque parole, on ajoute le nom de celle ou celui qui s’exprime, accompagné d’un verbe pour qualifier cette parole.

Certains verbes évitent la répétition du verbe « dire » :

ils peuvent exprimer pourquoi les personnages parlent : demander, répondre, implorer, questionner, répéter, déclarer

ils peuvent exprimer un ton de voix : crier, chuchoter, grogner, murmurer, hurler, clamer, etc.

ils peuvent exprimer un sentiment, une émotion :ricaner, gémir, pleurer, s’exclamer.

 

Auteurs et illustrateurs