Effectuer la division décimale de deux entiers

1 - Je retiens

Quand on effectue une division, on cherche à réaliser un partage en parts égales. S’il n’y a pas de reste, la division est terminée.

Un grand-père donne 20 € à ses quatre petits-enfants. Combien d’argent chaque enfant recevra-t-il ?

Il faut calculer 20 : 4. Dans 20, combien de fois 4 ? Réponse : 20 = 4 x 5 

Il n’y a pas de reste. Le reste = 0. Chaque enfant reçoit 5 €.

Mais dans d’autres divisions, il peut y avoir un reste. Il faut alors continuer la division pour partager le reste.

On écrit un zéro à la droite du reste.

On écrit une virgule juste après le dernier chiffre du quotient.

Le quotient devient alors un nombre décimal avec un chiffre après la virgule.

Quand on a calculé un quotient avec un chiffre après la virgule et que le reste n’est pas égal à zéro, on peut continuer de la même façon.

On écrit un zéro à la droite du reste.

On continue la division. Le quotient est alors un nombre avec deux chiffres après la virgule.

On peut continuer ainsi tant que le reste n’est pas égal à zéro.

Il existe des divisions qui ne se finissent jamais. On s’arrête en général à 2 ou 3 chiffres après la virgule.

On ne cherche un quotient décimal que si cela a du sens.

Quand on divise des euros, on cherche un quotient décimal à deux chiffres après la virgule : ils correspondent aux centimes.

Quand on divise des unités de mesure du système métrique, on cherche un quotient décimal à deux ou trois chiffres après la virgule : ils correspondent aux sous-multiples de l’unité partagée.

 

Auteurs et illustrateurs